Sélectionner une page

Coronavirus : pourquoi en parle-t-on autant ?

Fév 10, 2020 | santé, voyage

Travel kit vous explique ici les raisons de cette communication de grande ampleur : nouveau virus et autres éléments inconnus, évaluation du risque, sources d’information fiables. Mais, rassurez-vous, la fin du monde par le Coronavirus n’est pas encore arrivée !

mise à jour : 21/03/2020

Au fait, c’est quoi ce Coronavirus ?

Il s’agit d’un virus, un membre de la famille des Coronavirus (ou Coronaviridae pour être précis). De manière générale, les virus sont des particules qui ont besoin d’un être vivant pour se multiplier. Des milliers de virus sont connus, et probablement beaucoup plus restent encore à découvrir. L’extrême majorité est totalement inoffensive. Certains sont responsables de maladies (dengue, hépatites virales, fièvre jaune, encéphalite japonaise, encéphalite à tiques, mais aussi rhume, grippe, etc…), y compris chez le voyageur. La famille des Coronavirus est connue depuis les années 60 et certains sont connus pour infecter les animaux ou les humains. Leur nom vient du latin Corona, « couronne » en raison de leur aspect faisant penser à une couronne solaire.

Un nouveau virus : nCoV, SARS-CoV-2, COVID-19 ?

Vous commencez à vous perdre dans la terminologie. Rien de plus compréhensible ! Le virus 2019-nCoV a été identifié en décembre 2019, d’où son nom : 2019, n pour novel (nouveau), CoV pour Coronavirus. Il a été simplement rebaptisé SARS-CoV-2 (SRAS-CoV-2 en Anglais) pour Syndrome Respiratoire Aigue Sévère-Coronavirus-2, ce qui est un peu plus explicite comme nom par rapport au précédent ! Et COVID-19 dans tout ça ? Ce nom désigne simplement la maladie liée à ce Coronavirus : COronaVIrus Disease (maladie en Anglais) 2019.
En décembre 2019, plusieurs personnes souffrant de pneumonie d’origine non identifiée dans la ville de Wuhan ont éveillées l’attention des autorités sanitaires locales. La Chine en a informé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et a identifié l’agent infectieux en cause dans les semaines suivantes.

Les informations principales concernant le SARS-CoV-2 :

  • Il se transmet par voie respiratoire,
  • Il est responsable de maladies respiratoires aigües,
  • Ces problèmes respiratoires sont le plus souvent bénins (environ 80% des cas), environ 15% de cas sévères et 5% de personnes nécessitant des soins de réanimation. Dans la grande majorité des cas, l’affection est donc bénigne et les personnes malades guérissent sans aucune séquelle.
  • Le COVID-19 a été caractérisé de pandémie par l’OMS le 11/03/2020. En termes d’actions, cela ne change pas grand chose. Il s’agit surtout d’une déclaration symbolique. L’intensification des mesures recommandées par l’OMS date déjà du mois de janvier lorsque la situation a été décrite comme « urgence de santé publique de portée internationale ».
  • Le virus est transmissible de personne à personne,
  • Il a très probablement une origine animale, mais l’animal précis n’a pas encore été identifié,
  • La durée d’incubation est généralement de 2 et 14 jours, en moyenne 3 à 5 jours
  • Une personne atteinte est contagieuse essentiellement à partir de l’apparition des symptômes, et tout de même faiblement contagieuse dans les 24h précédant l’apparition des symptômes.
  • Il est possible d’être porteur asymptomatique, et donc de transmettre la maladie sans ressentir soi-même de symptômes particuliers.
  • Les enfants sont moins souvent et moins durement atteints que les adultes. Ils peuvent néanmoins transmettre le virus.
  • Il n’existe aucun traitement validé actuellement. Certains médicaments ont été mentionnés mais n’ont pas montré de preuves suffisantes pour le moment.

Un virus pour lequel on manque encore d’informations

Le SARS-CoV-2 est génétiquement proche du SARS-CoV (c’est un peu plus évident maintenant que lorsqu’on l’appelait 2019-nCoV !). Le SARS-CoV a été responsable en 2002-2003 d’une épidémie à l’origine de la contamination de 8 096 personnes, causant 774 décès (soit environ 10% de décès). Un autre coronavirus, le MERS-CoV a été quant à lui responsable depuis 2012 de 2470 cas, dont 851 décès.  Le SARS-CoV-2 présente des caractéristiques différentes. Le taux de mortalité est moins important mais les cas beaucoup plus nombreux.

Néanmoins fin janvier, l’OMS a décidé de décréter une situation d’« urgence de santé publique de portée internationale » (USPPI). Qu’est-ce qu’une USPPI ? Il s’agit d’un « événement extraordinaire dont il est déterminé qu’il constitue un risque pour la santé publique dans d’autres États en raison du risque international de propagation de maladies et qu’il peut requérir une action internationale coordonnée » (source OMS). La situation peut donc être :

  • Soudaine, inhabituelle, inattendue OU grave (mais pas nécessairement),
  • Avoir des implications pour la santé publique dépassant les frontières nationales de l’État affecté,
  • Nécessiter une action internationale immédiate.

L’USPPI vise donc surtout à surveiller l’évolution de l’épidémie de manière coordonnée au niveau international afin de pouvoir agir rapidement en cas de besoin et de mettre en place des mesures de prévention adaptée en attendant d’avoir les réponses à toutes les questions : déterminer le risque réel, les modes de contamination précis, le niveau de contagiosité, la source initiale de l’épidémie. La situation est donc simplement à surveiller.

Où trouver des informations fiables au quotidien ?

Retrouvez les informations-clés et les conseils aux voyageurs concernant le Coronavirus dans notre foire aux questions.

Devant la multiplication des fake news, souvent inutilement alarmistes, il est nécessaire d’être prudent avant de relayer une information. Vous trouverez des informations fiables et à jour sur les sites Internet suivant :

Une plateforme téléphonique d’information a aussi été mise en place, disponible 7 jours sur 7, 24h/24 :

Crédit Photos :

Photo Coronavirus : Content Providers(s): CDC/Dr. Fred Murphy [Public domain]

Photo Couronne solaire : Luc Viatour [CC BY-SA (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)]