Sélectionner une page

Journée mondiale de la santé 2020

Avr 7, 2020 | santé

Chaque année, l’Organisation Mondiale de Santé (OMS) célèbre le 7 avril la journée mondiale de la santé. Elle a pour objectif de mettre en lumière des aspects importants de la santé au niveau mondial, de faire le point sur la situation actuelle et de donner des recommandations. En 2020, la thématique de la journée mondiale de la santé est : Sages-femmes et personnel infirmier.

La journée mondiale de la santé 2020

Avec la pandémie actuelle de COVID19, nous voyons que les personnels de santé sont en première ligne afin de gérer la crise et soigner la population. Elle met aussi en lumière le besoin urgent de renforcer le personnel soignant partout dans le monde.
Concernant le personnel infirmier est les sages-femmes. Il joue un rôle essentiel dans la prestation de soin et est souvent le premier recours pour se faire soigner. Pour l’OMS les personnels infirmiers et obstétricaux sont des piliers dans ses travaux qui regroupent notamment :

  • La couverture sanitaire universelles.
  • La santé de la mère et de l’enfant.
  • Les maladies infectieuses et non transmissibles.
  • La préparation et l’action en cas d’urgence.
  • La sécurité des patients.
  • La prestation de soins intégrés centrés sur la personne.

Or, pour mener à bien toutes ces actions, il faut suffisamment de personnes afin que tout le monde puisse bénéficier de soins. C’est pourquoi, la journée mondiale de la santé 2020 appelle à soutenir le personnel infirmier et les sages-femmes. L’OMS fourni une série de recommandation afin de renforcer ces ressources humaines. Cette dernière se regroupe autour de deux thématiques.

Journée mondiale de la santé

Renforcer le personnel infirmier et obstétrical afin de parvenir à la santé pour tous

Le but est d’atteindre la couverture sanitaire universelle, grâce à un nombre suffisant de personnel infirmier et obstétrical. Cela passe par une formation de ces personnes en suivant des normes internationales. Pour l’OMS c’est aussi une logique qui a un impact économique, puisque qu’elle permettrait d’éviter des interventions coûteuses et inutiles, tout en améliorant la qualité des soins.

Valoriser le personnel infirmier et les sages-femmes, le renforcer et s’occuper de son épanouissement professionnel est important. En effet, ces personnes sont souvent sous-estimées et peu soutenue. Ce qui à un impact à la fois sur la personne et sur la qualité des soins. Nous voyons actuellement les effets d’une baisse constante des effectifs dans le milieu hospitalier et de son impact sur la pandémie actuelle de COVID19.
L’OMS souhaite qu’en 2020, « que l’ensemble du personnel infirmier et des sages-femmes puissent travailler en sécurité, être respectés par leurs collègues médecins et les membres des communautés, avoir accès à des services de soins qui fonctionnent et travailler avec d’autres professionnels de la santé. ». Par ailleurs, l’Organisation précise que le développement du personnel infirmier et obstétrical a aussi un impact positif dans la promotion de l’égalité entre les sexes et favorise la croissance économique.

Renforcer le leadership et l’influence du personnel infirmier et des sages-femmes pour améliorer les services de santé

Le personnel infirmier et les sages-femmes sont en contact direct avec les patients, défendent leurs intérêts et améliorent le service de soin. Ainsi, l’OMS demande que ce travail soit reconnu et que les personnels infirmiers et obstétricaux occupent des postes de direction. Cela leur permettra d’orienter les politiques et les investissements dans le domaine de la santé.

Journée mondiale de la santé

Cinq mesures essentielles

Ces thématiques et les problématiques qu’elles soulèvent peuvent être résumées en 5 mesures. Elles ont pour but d’améliorer l’offre de soin et de tendre vers une couverture sanitaire universelle :

  • Investir dans plus de services dirigés par le personnel infirmier et les sages-femmes afin de permettre à ces derniers de s’épanouir pleinement. 
  • Employer plus de personnel infirmier spécialisé. 
  • Placer les sages-femmes et le personnel infirmier au cœur des soins de santé primaires, pour la prestation de services et l’encadrement des agents de santé communautaires. 
  • Aider le personnel infirmier et les sages-femmes à promouvoir la santé et à prévenir les maladies. 
  • Investir en faveur du leadership du personnel infirmier et des sages-femmes. 

Le personnel infirmier constitue plus de 50 % des personnels de santé dans le monde. Il fournit des services vitaux pour l’ensemble du système de santé. Lors d’une épidémie ou pandémie, se sont ces personnes qui se trouvent en première ligne. En cette période de COVID19, son importance n’a jamais été aussi manifeste.  
Selon l’OMS, Il faudra neuf millions de sages-femmes et d’infirmiers supplémentaires dans le monde pour espérer réaliser la couverture sanitaire universelle à l’horizon 2030.

Principaux faits établis par l’OMS :

  • Les infirmières et les sages-femmes représentent près de 50% du personnel de santé dans le monde.
  • Il existe au niveau mondial une pénurie de personnel de santé, en particulier d’infirmières et de sages-femmes, qui représentent plus de 50% des besoins actuels non satisfaits en personnel de santé.
  • C’est en Asie du Sud-Est et en Afrique que ces besoins sont les plus criants.
  • Pour atteindre le troisième objectif de développement durable, relatif à la santé et au bien-être pour tous, l’OMS estime que 9 millions d’infirmières et de sages-femmes supplémentaires devront être recrutées dans le monde d’ici à 2030.
  • Le personnel infirmier joue un rôle crucial dans la promotion de la santé, la prévention des maladies et la prestation des soins primaires et communautaires. Il prodigue les soins dans les situations d’urgence et est indispensable à la réalisation de la couverture sanitaire universelle.
  • Investir dans les infirmières et les sages-femmes est sans nul doute un investissement rentable. Le rapport de la Commission de haut niveau des Nations Unies sur l’emploi dans le secteur de la santé et la croissance économique a conclu que le retour sur les investissements dans l’éducation et la création d’emplois dans le secteur de la santé et le secteur social était de 300% en termes d’amélioration des résultats sanitaires, de sécurité sanitaire mondiale et de croissance économique profitant à tous.
  • À l’échelle mondiale, 70% des personnels de santé et des travailleurs sociaux sont des femmes, contre 41% tous secteurs d’emploi confondus. Les infirmières et les sages-femmes représentent une grande partie des emplois féminins.

(source : Organisation Mondiale de la Santé)

En cette journée mondiale de la santé, un rapport publié par l’OMS donne une vue d’ensemble du personnel infirmier dans le monde. Il présenter les mesures à prendre pour la collecte de données, le dialogue sur les politiques, la recherche, la sensibilisation et l’investissement dans les personnels de santé pour les générations à venir :
Site de l’Organisation Mondiale de la Santé.