Sélectionner une page

Comment voyager grâce au slow tourism ?

Juin 5, 2020 | voyage

Nous célébrons aujourd’hui la Journée mondiale de l’environnement. Initiée par l’Organisation des Nations Unies, elle a pour objectif de soulever les questions essentielles de la protection de l’environnement et ses conséquences sur les populations et la planète. A cette occasion, nous vous présentons le slow tourism, une nouvelle manière de voyager en prenant son temps, loin du stress et des sentiers battus.

Le slow tourism, une vision différente du voyage

Le slow tourism est une nouvelle façon de voyager qui a vu le jour à la fin des années 80. Il a pour but de prendre le temps de découvrir une destination et ses traditions tout en privilégiant les transports non polluants. Favorisant la préservation de l’environnement, ces voyages durent – au moins – une semaine, histoire de découvrir en profondeur une destination. Ainsi, cette forme de tourisme responsable est la solution idéale pour allier eco-friendly et voyage.

Voyageur au parc national de Berchtesgaden

Choisir sa destination et son parcours

Avant tout départ en voyage, place aux préparatifs et au choix de la destination ! Ce lieu est d’une importance capitale, car vous le découvrirez sous tous ses aspects tout le long de votre voyage. Pour cela, prenez soin de choisir une destination qui vous tient à cœur et que vous avez vraiment envie de découvrir. Que ce soit une région française ou un pays qui vous est inconnu, laissez-vous surprendre.

Le slow tourism promeut l’écologie mais n’exclut cependant pas l’idée de visiter plusieurs villes d’une région. Toutefois, veillez à privilégier les moyens de transports peu polluants, comme la marche, le vélo ou le transport fluvial. Pour les plus longs trajets, le train se révèle être le moyen de locomotion idéal, permettant de se reposer tout en appréciant les paysages. Si vous avez le mal des transports, n’hésitez pas à consulter nos conseils santé sur ce sujet.

Découvrir un lieu différemment

Une fois sur place, vous allez désormais pouvoir découvrir la région de multiples façons : balades à vélo, à chameau, en kayak ou même en paddle, un nouveau monde s’ouvre à vous. Le slow tourism est la meilleure occasion pour reconnecter avec la nature. Optez pour des activités inhabituelles et laissez de côté les visites de monuments célèbres pour des cours de cuisine par exemple. De même, le volontariat comme le Wwoofing est également une bonne occasion de participer à la vie locale.

En termes d’hébergement, le voyageur préfère loger dans une maison traditionnelle dans un village à la chambre d’hôtel. Que ce soit grâce au Couchsurfing, l’échange de maisons ou l’home sitting (gardiennage de maisons), de nombreuses possibilités s’offrent à vous ! N’hésitez pas à faire vos courses au marché local, de quoi échanger avec de nouvelles personnes !

Maison traditionnelle de campagne du Royaume-Uni

S’immerger dans une culture

Le slow tourism vous invite à prendre le temps de découvrir une région mais également ses habitants. Profitez des rencontres et des moments de partage avec les populations locales pour vous immerger dans leur culture. C’est l’occasion idéale de découvrir et de se familiariser avec les coutumes du pays tout en adoptant les plats traditionnels. Les restaurants privilégiant les produits de la région sont alors préférés des voyageurs du slow tourism.

Pour profiter au mieux du voyage, se détacher de son smartphone et de tous les écrans est idéal. Ainsi, éloignez-vous de toutes les sources de stress. Ainsi, si vous découvrez un paysage magnifique, savourez l’instant présent et conservez ce souvenir pour vous.

 

Le slow tourism vous permet de vous reconnecter avec la nature le temps d’un voyage éco-responsable, de quoi se laisser tenter par de nouvelles destinations !

 

Afin de préparer votre voyage, rendez-vous sur notre site pour découvrir Travel kit et toutes ses fonctionnalités pour partir bien préparé.